Prêt immobilier ING avis

Prêt immobilier ING avis : que penser de l’offre ING ?

Se positionnant comme l’un des leaders de la banque en ligne en France, ING a récemment étoffée ses offres par le crédit immobilier. Pour faire simple, l’organisme d’origine néerlandaise a conçu une offre à un taux unique indiqué clairement, incluant frais de dossier et frais de garantie.

ING Direct propose de multiples solutions dans le cadre de son offre immobilière : achat immobilier, acquisition de bien immobilier, simulation de prêt immobilier, demande de crédit, offre de crédit immobilier, etc.

Prêt immobilier ING avis : caractéristiques et procédures

Lors d’un projet immobilier, beaucoup de personnes s’engagent dans un emprunt immobilier en vue de financer leur acquisition. Dans le cas de prêts immobiliers, il faut savoir que plusieurs critères entrent en jeu, à savoir : montant total ou coût global du prêt, durée du prêt, durée de remboursement, caution, taux d’intérêt, etc. Avec les conditions durcies pour l’obtention d’un crédit immobilier, la banque en ligne ING propose des meilleures offres pour ses clients.

De fait, dans la majorité des cas, les emprunteurs font une simulation de crédit immobilier ou encore un comparatif de crédit, et ce pour trouver le meilleur taux immobilier disponible sur le marché. Or, l’offre de prêts immobiliers d’ING se présente sous la forme d’une offre unique ou identique pour les divers types de projets immobiliers tels que l’achat d’une résidence principale, d’un logement secondaire, investissement dans un appartement pour location, rachat d’un prêt immobilier, etc. Parmi les caractéristiques du financement immobilier proposé par ING, on peut citer notamment :

  • Montant de financement compris entre 80 000 € et 1.5 millions d’euros,
  • Durée minimale de 8 ans et maximale de 25 ans ou 20 ans pour un investissement locatif,
  • Emprunt amortissable à taux fixe,
  • Possibilité de financement d’un bien ancien sans travaux ou neuf déjà construit,
  • Crédit accessible à tous les résidents fiscaux français,
  • Financement dédié aux résidences principales, secondaires, locatives et aux rachats.

Afin de souscrire à un prêt immobilier avec ING, il faut se rendre sur le site internet de l’organisme financier. Ensuite, formaliser sa demande en ligne pour pouvoir constituer un dossier complet et l’acheminer vers ING. Ce dossier permettra notamment d’évaluer le type de projet immobilier avec la situation financière du demandeur. ING fait une analyse approfondie des revenus du ménage, de ses charges, de l’activité de ses comptes bancaires, ainsi que de son patrimoine. Cependant, avant d’investir dans un projet immobilier, il est préférable de connaître quelle banque propose un meilleur taux immobilier.

Prêt immobilier ING avis : justificatifs et assurance emprunteur

Pour pouvoir bénéficier du prêt immobilier ING, il faut absolument présenter les justificatifs suivants :

  • Carte d’identité ou passeport,
  • Un justificatif de domicile,
  • 3 derniers bulletins de paie,
  • 2 derniers avis d’imposition,
  • 3 derniers relevés de comptes bancaires détenus à la concurrence,
  • Un compromis de vente.

Ces documents ont pour rôle de conforter les déclarations mentionnées dans la demande de prêt immobilier initiale. C’est sur la base de ses justificatifs que ING émet une décision définitive d’octroi de crédits.

Par ailleurs, il faut aussi obligatoirement souscrire à une assurance emprunteur pour obtenir un prêt immobilier. De fait, l’assurance emprunteur proposée par ING a été développée avec son partenaire CNP Assurances. Cette dernière propose aux souscripteurs une panoplie de garanties à un excellent rapport qualité/prix. Elle inclut notamment des formules pour compléter la garantie de base :

  • PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie) : elle intervient lorsque l’emprunteur a besoin de l’aide d’une personne tierce pour réaliser les actes quotidiens,
  • ITT (incapacité temporaire totale ou de travail) : elle couvre l’assuré lorsqu’il lui est temporairement impossible de travailler,
  • IPT (invalidité permanente totale) : il s’agit de l’équivalent de l’ITT dans le cadre de l’incapacité définitive à exercer un emploi,
  • Perte d’emploi : cette dernière offre couvre l’assuré s’il est licencié d’un CDI (hors faute grave ou lourde).

Il faut souligner qu’ING prévoit un certain nombre d’exclusions pour son prêt immobilier :

  • Résidents fiscaux étrangers,
  • Sociétés à savoir les SCI,
  • Constructions en VEFA ou en CCMI,
  • Financement de travaux sur un bien ancien,
  • Recours à des prêts réglementés : PTZ, PAS, PEL,
  • Recours à des prêts spécifiques : prêt relais, rachat de soulte, prêt in fine, etc.

Le bilan à propos de l’offre de prêt immobilier d’ING Direct est assez positif, et ce, en prenant en compte les conditions de crédit, le type d’investissement immobilier, la possibilité de rachat de crédit immobilier, etc.

Quel type de biens acheter avec un prêt immobilier ING ? 

Vous avez prévu de réaliser un investissement immobilier très prochainement ? Il est donc important de faire une première estimation de crédit, afin de savoir quelle somme vous pourrez emprunter, et donc ce que vous pouvez espérer acheter. Vous devez savoir qu’en matière de crédit, vous pouvez vous voir accorder différents prêts immobiliers. Vous pouvez notamment obtenir :

  • un prêt relai (si vous n’avez pas encore vendu votre bien avant d’en acheter un autre)
  • un prêt à taux zéro
  • un prêt classique
  • un prêt d’accession sociale
  • un prêt conventionné

Il est donc important de discuter de votre projet avec un conseiller chez ING ou un courtier en assurance. Cela vous permettra d’obtenir les meilleures offres en fonction de votre situation, tant sur le crédit que sur l’assurance emprunteur. 

Sachez également que vous pouvez envisager de devenir propriétaire, dans le but de faire de l’investissement locatif. Dans ce cas, le bien concerné peut être aussi bien un logement d’habitation meublé ou non (maison ou appartement) qu’un local commercial. La recherche de crédit sera un peu différente suivant la situation. Prenons quelques exemples pour que cela soit plus concret. 

  • Si vous partez sur une location meublée, qu’elle soit saisonnière ou non, il faudra penser à intégrer l’aménagement et les travaux de décoration dans le montant du crédit. 
  • Si vous optez pour une SCPI, vous êtes garanti d’avoir un loyer tous les mois, sans avoir à vous occuper de quoi que ce soit. C’est un atout pour réduire la durée de votre crédit ou obtenir une assurance moins chère. 
  • Dans le cas où vous comptez louer vous-même votre bien, que ce soit par le biais d’une SCI ou non, vous avez la possibilité de faire appel à une agence d’investissement locatif clé en main, comme Imavenir. Cela va vous permettre d’être accompagné de la recherche de biens à la gestion de la location, en passant par la réalisation du projet financier. Il peut donc être intéressant de voir s’il est possible d’intégrer le coût de cette gestion dans le crédit. En effet, cela vous permettra de vous décharger de certaines tâches chronophages et stressantes, comme la recherche de locataire, la constitution des dossiers, la réalisation des états des lieux, l’envoi de quittance de loyers … Vous pouvez même leur déléguer l’aménagement des locaux. Là encore, il faudra penser à budgéter ces travaux avant la demande de prêt, que ce soit un bien loué à des particuliers ou à des professionnels.