Culotte menstruelle

Culotte menstruelle : alternative confortable et écologique

Pour les femmes, le sujet des menstruations est plus que commun, puisqu’elles y sont soumises une fois par mois pendant plus d’une trentaine d’années.

Les protections périodiques n’ont donc plus de secret pour elles, mais qu’en est-il de la qualité de ces protections hygiéniques diverses et variées pour absorber le flux sanguin mensuel inévitable, sauf lors des grossesses, où il s’interrompt alors pour donner vie à l’enfant à naître !

Culotte menstruelle : une révolution écologique pas si moderne que ça !

Les culottes lavables étaient déjà utilisées depuis fort longtemps lorsque les serviettes hygiéniques et les tampons jetables ont fait leur apparition au début du XXème siècle. En effet, les serviettes hygiéniques d’antan étaient déjà en tissu pour protéger les culottes de ce flux souvent abondant. Étant alors imperméable, en tissu lavable et donc réutilisable, cette protection est très absorbante par la qualité du tissu utilisé, préservant ainsi les parties intimes et les sous-vêtements. Elle participe alors au zéro-déchet tant convoité par les écologistes de nos générations contemporaines. Ce système zéro-déchet fait partie des solutions durables pour prendre soin de notre environnement. Laver les serviettes faisait partie du quotidien de ces femmes « d’avant » qui avaient le luxe de posséder de bonnes protections, tant pour les règles que pour les problèmes de fuite urinaire.

La serviette hygiénique remplace peu à peu ce modèle contraignant pour la femme moderne qui travaille et possède moins de temps pour les tâches ménagères. Tampons et serviettes trônent alors dans les rayons des supermarchés mais au prix de l’addition de produits chimiques favorisant l’absorption des odeurs et des règles abondantes. Les problèmes majeurs de ces protections jetables sont alors l’irritation de la peau, les démangeaisons et les mycoses mais surtout le choc toxique que peuvent provoquer toutes les substances chimiques additionnelles. Certaines femmes et surtout les jeunes-filles sont sensibles à ce syndrome du choc toxique et développent alors des maladies vaginales à cause du glyphosate, des phtalates, du chlore, de la cellulose et des dioxines utilisés notamment dans la production de la partie absorbante de la serviette ou des tampons. De plus, l’utilisation des culottes menstruelles est une des meilleures solutions pour préserver notre planète. Pour devenir éco responsable, il faudrait commencer quelque part et cela fait partie des gestes écoresponsables simples pour la maison.

Culotte menstruelle et coupe menstruelle : discret, propre et hygiénique !

Grâce à la qualité du coton biologique, de la flanelle ou du bambou utilisé pour les culottes menstruelles, la capacité d’absorption est décuplée et évite ainsi les irritations à répétition. Slip réutilisable, comme les serviettes lavables, il préserve ainsi l’hygiène intime et limite les déchets en évitant tous ces produits jetables polluant la planète. La lingerie féminine se lance alors dans la production de la culotte très confortable et très absorbante pour le flux menstruel. La protection hygiénique a de beaux jours devant elle, grâce également aux coupes menstruelles, qui utilisées depuis la seconde guerre mondiale, se généralisent depuis les années 2000. Très confortables également, elles permettent de recueillir le flux dans un récipient en silicone en forme d’entonnoir, évitant les fuites et permettant de porter une culotte sans serviette ni tampon. Très discrète, cette coupelle est très hygiénique, nous aidant à dire adieu aux perturbateurs endocriniens contenus dans les jetables. Les muqueuses se portent alors à merveille en faisant des protections efficaces et non toxiques pendant la période des règles. Utiliser des protections comme le tissu imperméable du slip et la coupelle menstruelle lunacopine par exemple, pour la gestion d’un flux important, en font des raisons hygiéniques plus que valables pour éviter les culottes jetables, tampons et serviettes hygiéniques risquant de surcroît de provoquer ces fameux désagréments tant redoutés des femmes à cause des toxiques utilisés.

Vous l’aurez compris, l’utilisation des produits d’hygiène, réutilisables ou non pour le cycle menstruel n’est pas anodine. Des milliards de femmes s’en servent une fois par mois dans le monde et tentent de trouver les meilleures solutions d’absorption pour leur bien-être physique et moral. Leurs règles sont déjà un sujet tabou alors il s’agirait de trouver les meilleures mesures hygiéniques pour une bonne absorption et un usage abondant en évitant au maximum les substances toxiques pour contrôler le flux des règles.

Si les femmes utilisent les culottes menstruelles, les jeunes parents peuvent également opter pour l’utilisation des couches lavables qui est un atout incontournable pour prendre soin du bébé et de l’environnement.