Micro station prix

Micro station prix, fonctionnement, entretien : nos conseils

Vous cherchez à effectuer des travaux d’assainissement et opter pour un système individuel plutôt que de l’assainissement collectif ? 

La micro station vous permettra d’accéder à une épuration autonome et à la différence des fosses sceptiques : sans consommation électrique, donc plus économique et durable. Consultez une entreprise d’assainissement pour calculer votre budget et faire les bons choix pour l’assainissement des eaux usées de votre terrain pour une mini-station viable et économique.

Micro station prix, quels coûts, comment fixer le budget ?

Installer un dispositif d’assainissement pour une maison individuelle est une affaire délicate car elle représente un investissement conséquent. 

Vous souhaitez mettre en place un système d’assainissement non collectif ? Le SPANC (service public d’assainissement non collectif) pourra vous renseigner sur l’installation et l’entretien d’une micro-station sur votre propriété. Vous pourrez peut-être même bénéficier d’aides financières pour l’installation de cette station d’épuration individuelle.

À savoir que son prix ne dépendra pas uniquement de la station choisie mais aussi de ses conditions et son temps de pose. Ce type de système adapté, durable et posé par une société agréée plutôt qu’une filière traditionnelle sera assurément très économique sur le long terme. N’hésitez pas à demander un devis gratuit à plusieurs professionnels pour vous faire une idée.

Le coût de son installation variera selon le terrain et ses complexités (terrain peu praticable car rocheux, peu accessible). Si ce dernier comporte trop d’aspérité, il est possible d’avoir recours à une étude de sol et un terrassement pour lui assurer un bon fonctionnement. 

Cet assainissement autonome une fois posé fera d’abord l’objet d’une visite payante du SPANC afin de contrôler la concordance entre l’installation des compartiments et votre dossier.

Puis l’installation d’épuration sera à vidanger et à soumettre à un entretien annuel pour favoriser le bon fonctionnement du traitement biologique et de l’évacuation des eaux.

Qu’est-ce qu’une micro station d’épuration 

Ces stations d’épuration individuelles sont un système complet, compact et unique gérant le prétraitement, le traitement et le rejet des eaux usées.

Ce dispositif se différencie d’une fosse septique par son aspect plus compact et ne nécessitant pas d’électricité pour brasser l’ensemble des effluents.

Ce dispositif va assurer un assainissement individuel et totalement autonome s’il est bien entretenus et que l’on veille à effectuer la vidange régulièrement.

Son fonctionnement est assez simple et se base sur un principe de diverses cuves : 

Pour le prétraitement des eaux, une première cuve s’occupe de dissocier les liquides et les matières solides des eaux usées domestiques. 

Puis, dans une seconde cuve (le réacteur biologique d’épuration), les éléments prétraités subissent une aération grâce à l’oxygénation et au réacteur chargé de la ventilation

L’intervention de micro-organismes et bactéries aérobies apporte ensuite une dépollution

Les boues domestiques et les gaz qui en ressortent sont décantées et se retrouvent dans le premier compartiment de la station. 

Enfin, les eaux nettoyées des parties polluantes sont rejetées ou par infiltration en sous-sol ou par une irrigation végétale, ou même dans un cours d’eau en milieu naturel après consultation du SPANC.

Vous croiserez peut-être un modèle de micro-station disposant d’une troisième cuve : le décanteur. Comme son nom l’indique, celui-ci offre au traitement des eaux, une dernière décantation.

À noter que de la même façon qu’une fosse toutes eaux, ces micro-stations ne reçoivent pas les eaux considérées pluviales.