La Semaine Bleue de retour du 5 au 11 octobre 2020

Semaine Bleue 2020

Comme chaque année, la Semaine Bleue fera son retour dès le début du mois d’octobre. Une édition particulière, sur fond de COVID-19 pour la semaine nationale des retraités et personnes âgées.

Cette année, le thème de la semaine nationale des retraités et personnes âgées sera : « Ensemble, bien dans son âge, bien dans son territoire : un enjeu pour l’après COVID ». Chaque année, la Semaine Bleue a lieu dans l’ensemble des communes participantes avec un programme d’animations ficelé spécialement pour les personnes âgées.

Instaurée en 1951, l’objectif de la Semaine Bleue est d’informer et sensibiliser l’opinion quant à la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle.

Cette année, la Semaine Bleue aura pour vocation de traiter les préoccupations actuelles et notamment la façon de maintenir le lien social pour les personnes âgées et retraités, malgré la situation sanitaire.

3 idées tendances pour votre intérieur au style industriel

Décoration style industriel

Si comme de nombreuses personnes vous avez déjà été conquis par le style industriel pour habiller votre intérieur, voici 3 conseils qui vous permettront de rendre votre maison ou appartement encore plus chic !

Style industriel : à la recherche de l’authenticité

Si le design industriel fait référence à des espaces ouverts, parfois même au minimalisme, il consiste à mettre en avant des matériaux comme le bois ou le métal. En effet, le style industriel s’inspire des anciennes usines ouvrières et est devenu une référence en termes de décoration.

Particulièrement présent dans les lofts et dans les entrepôts convertis en habitation, il a pour objectif de faire ressortir l’authenticité du produit à partir de l’utilisation de l’aspect brut procuré par les matériaux utilisés.

Couleur gris charbon sur les murs, béton ou parquet marqué au sol sont caractéristiques du style industriel qui fleurit dans les habitations.

Nos idées tendances pour votre intérieur industriel

Pour apporter une touche d’authenticité à votre intérieur et à votre décoration, voici nos idées tendances.

Ajoutez une touche de cuir sur le métal

Si on retrouve régulièrement des matériaux tels que le béton, le métal ou encore le bois pour sa chaleur et son côté naturel, apporter une touche de cuir procurera du charme à votre intérieur, mais également du contraste. Choisir un cuir usé donnera un aspect moderne et naturel à votre intérieur, tout en conservant son caractère chic.

Choisissez des couleurs sobres

Pour un intérieur industriel élégant, chic et moderne, il faut se tourner vers des tons neutres. En effet, la couleur ne doit pas prendre le pas sur les matières utilisées dans votre décoration. Il sera donc question d’utiliser du blanc, du brun ou du noir, voire du gris charbon qui apportera un côté élégant.

Un mobilier fonctionnel

Lorsque l’on souhaite intégrer du mobilier à son intérieur industriel, il faut savoir que ce dernier doit avant tout être fonctionnel. Ici, il sera question d’utiliser des meubles au profil imposant et avant tout pratique. De plus, privilégier des matières comme le bois et le métal pourra être également conseillé.

Les portables et réseaux sans fil responsables de la mortalité des insectes ?

Mortalité des insectes

Selon une analyse réalisée l’Association allemande pour la conservation de la nature (NABU) à partir d’études menées par deux ONG, le rayonnement des téléphones et des réseaux sans fils pourraient constituer une menace pour les insectes.

L’analyse publiée ce jeudi, et basée sur des données de 190 études, a conclu que l’exposition croissante de l’environnement aux rayonnements électromagnétiques a “probablement une influence sur le monde des insectes ». Ainsi, les téléphones portables pourraient constituer l’une des principales causes de la mortalité des insectes en ce qui concerne l’Europe.

Si l’on prend l’exemple des abeilles, des guêpes et des mouches, 60% des études réalisées ont révélé des effets indésirables allant de la perte de la capacité d’orientation jusqu’à la détérioration du matériel génétique des larves.

Ceci serait du à l’introduction en dose importante d’ions calcium chez les insectes selon l’ONG, ce qui provoquerait des réactions telles qu’un « stress cellulaires ». Par ailleurs, l’analyse affirme que “des études menées en Grèce montrent également que le rayonnement des téléphones portables est nettement plus nocif que le champ magnétique d’une ligne électrique à haute tension ».

Johannes Enssle, responsable de NABU affirme que “le sujet est inconfortable pour beaucoup d’entre nous car il interfère avec nos habitudes quotidiennes et il y a de puissants intérêts économiques derrière la technologie des communications mobiles ».

Une question qui intervient en plein débat sur l’arrivée de la 5G décriée pour ses effets secondaires, par les écologistes.

La mise à jour iOS 14 disponible pour les utilisateurs d’iPhone

Mise à jour iOS 14

Annoncée au mois de juin dernier et disponible depuis en version bêta, la mise à jour du système d’exploitation d’Apple, iOS 14 est désormais accessible au grand public.

Après trois mois d’attente, la mise à jour du logiciel vers iOS 14 est désormais proposée pour les utilisateurs d’appareils Apple compatibles. Cette nouvelle version s’accompagne également de la sortie de la nouvelle mise à jour pour iPad, à savoir iPad OS 14.

Au-delà des nouvelles fonctionnalités proposées par la mise à jour, iOS 14 dresse une nouvelle interface en incluant de nouveaux éléments personnalisables et ajustables. Un assistant vocal Siri relooké, un écran d’accueil composé de Widgets, une galerie d’applications classées par catégories : c’est un véritable lifting qu’a connu le système d’exploitation d’Apple.

Migrer vers iOS 14

Afin d’effectuer la mise à jour de votre iPhone vers iOS 14, ce dernier doit tout d’abord faire partie de la liste des appareils compatibles. Si cela est le cas, c’est une bonne nouvelle, vous allez pouvoir profiter des nouvelles fonctionnalités.

Vous devrez ensuite vous rendre dans le menu Réglages > Général > Mise à jour Logicielle pour effectuer la recherche de la dernière mise à jour, puis la télécharger.

Avant de l’installer, il faut savoir qu’il est conseillé de disposer d’une connexion Wifi suffisamment stable et d’être branché sur secteur. Une interruption de la mise à jour pourrait entraîner une erreur critique sur votre iPhone.

Une fois la mise à jour terminée, un simple redémarrage de l’iPhone vous permettra d’accéder aux toutes dernières fonctionnalités.

La PlayStation 5 a un prix et une date de sortie

date de sortie et prix PS5

Trois mois après la dernière prise de parole au sujet de la PS5, lors du State Of Play, la PlayStation 5 a désormais une date de sortie et un prix.

Il est peu de dire que les informations ont peu filtré et que le mystère a été total jusqu’à ces dernières semaines. Toujours est-il que la PS5 dispose désormais d’une date de sortie, à savoir le 19 novembre 2020 en France.

Deux versions de la console seront proposées avec une première version dotée d’un lecteur optique à 499,99€ et une seconde All Digital à 399,99€.

Enfin, Sony a annoncé qu’une nouvelle offre sera disponible via le PS Plus, pour les abonnés PS5. Cette offre est appelée PS+ Collection et proposera plusieurs titres phares de la PS4 sur la PS5 gratuitement.

La PlayStation 5 est désormais en précommande et une limitation à une console par foyer pourrait être envisagée. En effet, la production a déjà été augmentée à 11 millions d’unités par Sony et pourrait être insuffisante pour faire face à une demande extrêmement importante.

À titre d’information, la PS5 sera commercialisée avec une manette, un socle, un câble HDMI, son alimentation ainsi qu’un câble USB.

Location : augmentation du nombre de logements dans les grandes villes

Augmentation logements en location

Si le nombre de logements en location a augmenté de 14,9% en un an, l’absence de touristes n’y est pas innocente. Face à cette problématique, les propriétaires n’hésitent pas à mettre leur logement en location de longue durée, sans pour autant de baisse de loyer.

D’après une étude menée par SeLoger, une hausse de 14,9% des logements en location a été observée sur la dernière année. Cette augmentation est d’autant plus importante dans les métropoles et grandes villes comme à Paris (64%), à Nice (52%), à Bordeaux (39%), à Rennes (34%) ou encore à Nantes (32%).

Ceci est une conséquence directe de la crise sanitaire qui a entraîné une disparition des touristes étrangers. Les propriétaires de logements touristiques ont donc décidé de se lancer dans la location longue durée. Selon Sébastien Bouvron, responsable de la gestion locative chez Junot Immobilier et interrogé par Le Monde : « dans certains cas, les appartements reviennent sur le marché, car la période d’essai du locataire n’a pas été confirmée ou des étudiants ont renoncé à louer car leurs cours vont se dérouler à distance ».

Des conditions moins contraignantes

Comme le révèle Le Monde, les conditions de location pour la longue durée sont également moins contraignantes que la location touristique. S’il est plus rémunérateur de louer son logement en meublé touristique, les contraintes sont aussi plus nombreuses : états des lieux fréquents, entretien courant, etc.

De plus, le taux d’occupation des logements meublés à vocation touristique n’est jamais de 100%. Selon Alexis Alban (directeur général adjoint de Lodgis), cité par Le Monde, « on compte un taux d’occupation de 85 % pour les appartements qui sont très bien situés ».

De ce point de vue, la location de longue durée permettrait de réduire les contraintes de gestion, et procurerait un taux d’occupation plus important. Une situation qui aurait convainc certains propriétaires à s’engager vers la longue durée d’après Le Monde.

Enfin, toujours selon Le Monde, la demande de location reste importante. « Et dans le même temps, avec la crise sanitaire, une partie des gens s’interrogent sur leur emploi et préfèrent louer plutôt qu’acheter » selon Séverine Amate de SeLoger. Une baisse des prix n’est donc pas d’actualité, d’autant plus que les conditions d’accès aux crédits immobiliers ont été restreintes comme l’a annoncé le Haut Conseil de stabilité financière le 17 septembre 2020.

Crédit immobilier : les conditions d’obtention durcies jusqu’à la fin de l’année

Conditions d'accès aux crédits immobiliers durcies

Le Haut Conseil de stabilité financière incite les banques à la prudence et ne compte pas assouplir les conditions d’accès aux crédits pour les ménages.

Réuni ce jeudi 17 septembre 2020 pour la troisième fois depuis le début de l’année, le Haut Conseil de stabilité financière a confirmé la poursuite des recommandations émises précédemment. Ces recommandations visaient à rendre les conditions d’accès aux crédits immobiliers plus strictes. Parmi ces recommandations, le taux d’endettement (le montant du prêt rapporté aux revenus du ménage) ne devait pas dépasser les 33% réglementaires. Aussi, les crédits de plus de 25 ans sont systématiquement refusés.

Si la situation est encore loin d’être alarmante selon le Haut Conseil, la production de crédits avait atteint 14 milliards d’euros aux mois de mai et juin, soit 90% de la production de l’an passé. Cela s’explique par le fait que le marché immobilier et la production de crédit “se sont redressés au cours des derniers mois après la baisse mécanique enregistrée pendant le confinement », d’après Bruno Lemaire, ministre de l’Économie et des Finances et président du Haut Conseil.

Une augmentation nette des refus de dossier malgré des taux toujours bas

Cette restriction des conditions d’accès aux crédits immobiliers influe directement sur le nombre de dossiers acceptés. Ainsi, il y a quelques semaines, Sandrine Allonier (Vousfinancer) affirmait que la part des dossiers refusés a doublé cette année. 10,7% des dossiers déposés auprès des banques ont été refusés contre 5,5% l’année précédente. Cette restriction des conditions d’accès au-delà de 33% d’endettement pénalise notamment les primo-accédants misant généralement sur le crédit et dont l’apport est généralement peu important. 

Ainsi, cela a entraîné une hausse de l’apport financier puisque selon Vincent Menvielle (La Banque Postale), « l’apport moyen est en hausse de 8 % au premier semestre 2020 ». Toutefois, selon Maël Bernier (meilleurtaux.com), « il reste possible d’emprunter sans apport à condition de respecter le taux d’endettement maximal de 33 % ».

Du côté du Haut Conseil, il faut nuancer l’impact de ces restrictions en raison de taux d’emprunt toujours attractifs. Selon le Haut Conseil, relayé par Capital, “les taux restent à un niveau proche de leurs plus bas historiques.” En effet, selon l’Observatoire Crédit Logement CSA, les taux moyens s’élevaient à 1,24% en août.