Embouteiller bouteille de vin

Nos conseils pour embouteiller le vin

De plus en plus de gens achètent du vin en vrac et le mettent en bouteille eux-mêmes. Cette pratique agréable permet de faire d’excellentes économies mais aussi de s’amuser sainement, surtout si elle est proposée comme une activité familiale avec des enfants.

Un peu comme il y a quelques années, lorsque nos grands-parents passaient leur temps à mettre en bouteille non seulement du vin, mais aussi de la sauce, de l’huile, etc.

Mais en pratique, comment embouteiller le vin et de quels outils avez-vous besoin ? Voici un petit vade-mecum avec tous les conseils qui peuvent vous aider à obtenir les meilleurs résultats avec le moins d’efforts possible.

Le type de vin

Selon la croyance populaire, les vins en vrac ont tendance à être de mauvaise qualité. En réalité, ce n’est pas le cas, car il est vrai que l’on ne peut pas acheter des vins fins ou des vins de garde en vrac, mais il est toujours possible d’acheter d’excellents vins, rouges ou blancs, qui se prêtent bien à une consommation jeune et, pour cette raison, plus adaptés à une mise en bouteille à domicile.

Le choix du vin est très important pour un excellent résultat et, pour faire le meilleur choix, il est toujours conseillé de visiter la cave et de discuter avec un expert en la matière.

Choisir la bouteille et le bouchon

Pour la mise en bouteille à domicile du vin sont toujours recommandées des bouteilles de formats de Bordeaux, actuellement les plus utilisées, car elles sont très performantes dans la conservation des vins rouges et blancs. Les raisons de leurs succès sont multiples : mais la plus importantes est que les épaules larges retiennent les dépôts qui peuvent se former sur le fond.

Un autre facteur important dans le choix de la bouteille est sa couleur. Pour les vins rouges, le brun ou le vert est recommandé, tandis que pour les vins blancs, la transparence peut être utilisée pour profiter des reflets du nectar. Cependant, il est important de savoir que le vin souffre d’une exposition excessive à la lumière, c’est pourquoi nous recommandons de choisir une couleur sombre pour les vins blancs également.

Le choix du bouchon qui fermera les bouteilles choisies n’est pas moins important. Le bouchon couronne avec bidule est certainement une bonne solution car il permet de combiner la capacité d’isolation à celle de conservation et de préservation du liquide. Les bouchons de liège sont également très utilisés, mais il ne faut pas oublier qu’ils peuvent donner au vin l’odeur caractéristique du liège.

La préparation des bouteilles

Il est fondamental, pour un embouteillage parfait, que les bouteilles soient toujours bien propres et sèches. C’est pourquoi, si vous utilisez des bouteilles recyclées, il est important qu’elles soient très bien lavées avant d’être réutilisées.

Pour le lavage, il faut de l’eau chaude en quantité suffisante et en cas d’incrustations et de dépôts persistants, vous pouvez penser à l’aide d’une brosse adaptée. Il est préférable d’éviter les détergents qui peuvent donner au vin des odeurs et des saveurs étranges.

Une fois le vin décanté, il peut être bouché. Pour des raisons d’hygiène, vous ne devez jamais trop toucher les bouchons avant de mettre le vin en bouteille. Un autre conseil est de ne jamais utiliser de bouchons recyclés, car ils ne garantissent pas une fermeture parfaitement hermétique.

Enfin, il est bon de procéder au bouchage dès que la phase de décantation est terminée. Laisser le vin trop longtemps en contact avec l’air peut compromettre irrémédiablement les qualités organoleptiques du vin.