Poste plasma

Poste plasma : comment est-ce que ça marche ?

La découpe plasma est un procédé qui permet de segmenter par une fusion précise à haute température dans lequel gaz ou air comprimé éliminent des zones du métal.

L'arc électrique chargé de générer une température avoisinant les 18000°c amène la matière à se séparer d'atomes et molécules pour ne comporter que des ions et électrons. Le découpeur fait appel au plasma, soit au quatrième état de la matière. Comment fonctionne l'outillage lié à la découpe et à la soudure, le découpeur plasma ? Le coupage et le soudage à l'arc, qu'est-ce que c'est ?

Poste plasma : découpes et soudures au plasma, comment ça marche ?

Tous les métaux selon leur épaisseur et leur résistance, sont soumis à la création d'un arc électrique, celui-ci est généré par la proximité entre une électrode en tungstène et les pièces métalliques. L'ouverture de la bouteille de gaz ou de l'appareil plasmagène apporte une thermoconvection à travers un orificie de petite taille. L'arc créé et le gaz sont orientés vers une zone extrêmement précise et chassent le métal en fusion. Le type de métal selon le bain de fusion, est traité de manière adaptée. Succédant à l'amorçage et au début du découpage, la constance est de mise pour bien maîtriser la machine de découpe. Se déplacer est important pour découper efficacement le consommable.

Tout est question de physique, le développement proton-électron mêle des gaz comme l'azote, oxygène, hélium ou argon. Le processus de découpe et de soudage tig présente un faible besoin en énergies, des méthodes concurrentes comme l'oxycoupage ou le travail de découpage laser demandent un plus gros apport énergétique.

Adapter le poste de soudage ou de découpe pour un travail de métallerie en toute sécurité

Ce procédé est notamment mis en corrélation avec le soudage à l'arc électrique (rapport entre les électrodes réfractaires et la pièce de métal) notamment par l'aspect de la torche : le procédé de découpe plasma se démarque par l'association gazeuse utilisée. Le jet de plasma se créé depuis l'arc en lien avec l'électrode interne à la torche chargée du découpage plasma. En sortant de la tuyère, le gaz soumis à l'ionisation compose le plasma. La fusion s'étend sur la quasi totalité de la pièce à souder ou la pièce à découper selon le type de poste et le type de support à travailler.

La soudure à l'arc est surtout utilisée dans les entreprises de métallerie qui travaillent les tôles selon leurs épaisseurs ainsi que tous les métaux ouvrés : tôlerie en métal jusqu'à 160mm, tôles fines à épaisses sont traitées sur un poste de soudure ou sur une découpeuse grâce aux torches employées. Il est important d'oeuvrer sur un poste de soudure ou un poste de découpe adapté, en plein air ou dans un cadre de travail bien ventilé. La fonte du métal est immédiate de par là très haute température générée par la torche à plasma. Certaines découpes de haute-performance font appel à un jet d'eau produit par la torche tig pour refroidir le métal. Cela permet également d'éviter de laisser s'échapper des gaz toxiques.